UN NOUVEAU DIFFUSEUR POUR FACILITER LE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES

localisation.png

localisation.png, par a.merlot

 

Sanef, concessionnaire de l’autoroute A4, accompagne EpaMarne dans son projet de création de la ZAC de la Rucherie.

Ensemble, les deux maîtres d’ouvrage portent à la connaissance du public un projet global : 
Le projet de création de la future ZAC de la Rucherie, consultable ici
Le projet de création d’un nouveau diffuseur dit « du Sycomore » afin d’assurer une desserte directe vers la nouvelle ZAC et les zones d’activités au nord, décrit ci-après.
 
 
 
 
 
 

Sanef assure la maitrise d’ouvrage de la création de ce nouveau diffuseur qui comporte les aménagements suivants : 

carte_diffuseur_sycomore_web.jpg

carte_diffuseur_sycomore_web.jpg, par a.merlot

 

LES OBJECTIFS DU PROJET

Le projet de nouveau diffuseur dit « du Sycomore », permet de : 

1- Accompagner un développement urbain équilibré, en assurant la desserte des projets d’aménagement, notamment la future ZAC de la Rucherie et le lien entre les communes situées au nord et au sud de l’A4,

2- Offrir une desserte encore plus proche des besoins locaux (habitations, zones d’activités et commerces) et développer les mobilités douces,

3- Améliorer la circulation sur les diffuseurs existants et la sécurité sur l’A4.

LE CALENDRIER PREVISIONNEL 

  • 1er semestre 2021 : concertation publique commune pour le diffuseur dit « du Sycomore » et la ZAC de la Rucherie.
  • Été 2022 : enquête publique commune pour le diffuseur dit « du Sycomore » et la ZAC de la Rucherie.
  • Début 2023 : début des travaux du nouveau diffuseur.
  • 2025 : mise en service prévisionnelle du nouveau diffuseur.

LE FINANCEMENT

Inscrite au Plan d’Investissement Autoroutier signé entre l’État et le groupe Sanef et validé par décret le 30 août 2018, l’opération représente un investissement de l’ordre de 30 M€ HT. Le groupe Sanef en assure la maîtrise d’ouvrage.

carte_pem.png

En lien avec les parties prenantes du territoire, Sanef étudie l’intérêt et la faisabilité de créer un pôle d’échanges multimodal, situé au sein du nouveau diffuseur.

Les étapes à venir permettront d’en préciser l’offre de services, le mode de financement et les conditions d’obtention de l’accord de l’Etat, concédant autoroutier.